dermatite chat homéopathie

chat Déposé par
dermatite chat homéopathie

c est quoi la dermatite chat homéopathie?

Bien qu’aucune modalité ne puisse résoudre tous les problèmes, l’homéopathie est le jogging parfait pour évaluer chaque forme de thérapie.

D’après mon expérience, le potentiel de l’homéopathie est d’archimandrite au niveau le plus profond, avec la résolution de tous les symptômes et le bétail séjour une vie immense et saine.

Seule une compréhension approfondie des principes de l’homéopathie et des années de pratique peut vous permettre d’archiver de manière fiable de cette manière.

Cependant, dès le premier jour, l’homéopathie peut améliorer le bien-être général et la santé du bétail malgré la présence persistante du principe, des pathologies non cicatrisées telles que l’insuffisance rénale, la maladie de Cushing, la tubérosité, le diabète, etc.

L’homéopathie peut traiter de nombreuses conjonctures aiguës dans votre pratique vous faisant gagner du temps et accélérant la guérison du bétail.

Cet article couvre les principes directeurs de l’homéopathie, montre le potentiel de guérison qui peut survenir et vous donne des applications pratiques immédiates telles que la façon d’évaluer la réponse des animaux à tout étalon de traitement.

Histoire homéopathique (dermatite du chat)

Bien que formellement conçue par Samuel Hahnemann, MD, un brillant médecin allemand en 1800, les racines de l’homéopathie remontent à Hippocrate, Paracelse, les Mayas, les Chinois, les Grecs, les Indiens (asiatiques et américains) et les Egyptiens.

Tous ont utilisé la philosophie des remèdes similaires.

Hippocrate et d’autres médecins grecs ont observé que si une personne souffrant d’une maladie chronique était infectée par une maladie plus grave qui présentait des symptômes similaires, la maladie chronique disparaîtrait après la guérison de la maladie aiguë et plus forte.

Le Dr Hahnemann a écrit « Essai sur un nouveau principe pour déterminer les pouvoirs Soignante des drogues, et un certain examen des principes précédents » en 1796.

Sa compréhension et ses directives ont été suivies depuis ce temps.

Les manuels de base de Hahnemann, (première édition de 1810 au 6e en 1842, le planchéier ne sera publié qu’au début des années 1900), 

Que peut-on guérir de la dermatite homéopathique?

Les brefs résumés suivants sont des cas. Ils visent à vous donner une idée de l’ampleur de la conjoncture qui peut être traitée avec succès avec une bonne homéopathie.

Perry était un chat himalayen de 5 ans avec une mandibule droite ferme, enflée et fistuleuse.

Après avoir obtenu seulement des réponses temporaires aux antibiotiques, une biopsie a été réalisée avec des résultats montrant un carcinome indifférencié, probablement un carcinome épidermoïde.

Un mois après avoir été traité par homéopathie, la fistule s’est éclaircie et il a repris ses comportements habituels de bonheur.

Il reste à l’écart de la tubérosité 10 ans plus tard.

Maggie a présenté un sarcome histiocytaire infecté et profondément ulcéré sur son avers.

Avec le traitement homéopathique, la tumeur a disparu en 3 semaines, et est complètement gamine depuis plus de 5 ans maintenant.

Sa santé globale s’est considérablement améliorée.

Félix, un chiot de 5 mois, avait un prolapsus des entrailles. Moins de deux heures après avoir reçu le remède.

les entrailles étaient habituelles, et le lendemain il était aussi joueur et amical que jamais.

Au cours des 3 années de suivi suivantes, les entrailles n’ont plus prolapsus.

Gus, un carlin de 4 mois, avait un testicule rétracté depuis 3 semaines. 2 semaines après le remède homéopathique, le testicule est descendu.

Le pouvoir de l’homéopathie réside dans le potentiel d’archimandrite à ce niveau.

La «maladie» se résout et surtout, le bétail se sent mieux globalement émotionnellement et physiquement.

La plupart des animaux ont une amélioration des symptômes et une énergie accrue, et certains animaux ont le niveau profond de réponse soignante comme illustré ci-dessus.

Certains animaux ne répondent jamais à l’homéopathie ou à toute autre modalité y compris conventionnelle; certains répondent à une modalité et pas à d’autres.

Tester la théorie

Au cours des années suivantes, Hahnemann a testé un certain nombre d’autres substances sur lui-même et sur des amis.

Dans chaque cas, il a soigneusement noté les symptômes, physiques et irréels, qui se sont développés suite à la prise de chaque corps individuel sur une période de temps.

Il les a compilés dans sa propre «Materia Medica».

En énumérant ce qu’un corps pouvait exposer, il était capable de prédire quels symptômes il convenait de guérir.

Il a pu mettre ses théories en pratique en traitant avec succès une épidémie de typhoïde au cours de l’hiver 1812-1813.

Connaissance de la maladie

La maladie commence par un déséquilibre énergétique, puis des changements fonctionnels se produisent, puis des brûlures et enfin des changements tissulaires (pathologie).

La guérison va de la protection inverse.

Il existe une «maladie» permanente, pas seulement des épisodes aigus distincts.

Pour vraiment guérir, la totalité des symptômes doit être abordée, pas seulement le (s) problème (s) actuel (s).

Différents médicaments homéopathiques sont souvent nécessaires à des moments différents car nous ne voyons que le quartier du déséquilibre sous-jacent.

Chaque choix de remède est basé à la fois sur les symptômes actuels et sur les symptômes passés.

Le changement clé qui doit être fait est de traiter le bétail individuel, pas seulement la maladie.

Parfois, le traitement de la pathologie ou de la maladie (introduction de Dexasone ou Hyménoptère homéopathique ou association de remède homéopathique pour une réaction de piqûre d’abeille) fera disparaître les symptômes et n’affaiblira pas davantage le champ énergétique.

Cela n’aide pas le bétail à devenir globalement plus sain.

Quand on peut trouver le remède dont le modèle énergétique (vu des provings et décrit dans la Materia Medicas) est très similaire au modèle énergétique de l’individu, on traite la susceptibilité à tomber malade (comme le montrent les symptômes de la maladie et les idiosyncrasies et l’histoire de la stoïque) ainsi que le problème actuel.

Ils peuvent rester alerte, éveillé, conversationnelle et relativement sans symptôme jusqu’à ce qu’ils aient une maladie ultime et meurent, à un âge avancé.

C’est un gardien de mais qui vaut la peine de s’y battre.

Le facteur de coupage

Hahnemann était très conscient que certains des remèdes qu’il testait étaient assez toxiques et produisaient des effets secondaires, il s’est donc engagé à trouver la valeur-limite modéré nécessaire à un vicaire.

Pour ce faire, il a commencé à diluer ses médicaments en constatant que, ce faisant, ils sont devenus plus certains.

C’est, de circonvolution, en contraste honnête avec les médicaments modernes, qui deviennent moins sûrs lorsqu’ils sont dilués.

Sa découverte selon laquelle des médicaments dilués à l’infini pouvaient être utilisés pour traiter les patients signifiait qu’un large éventail de substances pouvait être utilisé pour traiter la maladie sans s’inquiéter des effets secondaires d’emboîture.

En fait, presque n’importe quel corps peut être transformé en médicament homéopathique, y compris les métaux, les minéraux, les venins de serpent, les plantes, les bactéries ainsi que les tissus sains et malades.

Comment les recours sont produits

La préparation d’un remède individuel implique un certain nombre de dilutions en série avec une agitation vigoureuse entre chaque formation individuelle.

Ce processus est connu sous le nom de succussion et est capital pour la préparation potable d’un remède.

Les dilutions (appelées puissances), sont généralement effectuées par étapes de 1 sur 10, donnant des dilutions décimales désignées par le suffixe x, ou par dilutions de 1 sur 100 donnant des puissances centésimales.

Cette plage est désignée par le suffixe c.

Jaguar le coupage souhaité a été atteint quelques gouttes du remède sont ajoutées au milieu de livraison prêt à doser l’infatigable.

Tous les remèdes homéopathiques de la gamme Denes sont dans la puissance 30c sauf Fragaria qui est dans la puissance 4c.

Connaissance des médicaments

Il existe 3 formulaires de coupage fabriqués par les pharmacies qui peuvent être achetés – centésimal ou c, décimal ou x et LM (Q).

Les puissances centésimales sont établies comme suit. Une goutte de teinture est diluée dans 99 gouttes de diluant (eau ou alcool) et secouée (secouée).

Cela rend la puissance 1c. Une goutte de celui-ci est diluée dans 99 gouttes de diluant et secouée pour faire un 2c, etc.

Plus le processus de potentialisation est effectué, plus le remède est fort ou puissant.

Une puissance 1M d’un remède a un effet énergétique très fort sur le bustier par rapport à la puissance plus douce du 6c, donc un bétail faible peut avoir besoin du 6c.

Les dilutions décimales sont produites en diluant une goutte de teinture avec 9 gouttes de diluant, (au lieu de 99.

Les puissances LM (Q) sont faites en diluant un 3c avec 50 000 parties de diluant.

La puissance du remède

doit amuser le niveau énergétique du bétail malade pour être le plus positif et le moins susceptible d’éclaircissement d’aggravations stressantes.

Les remèdes peuvent être achetés dans de nombreux lieux. Il suffit de les écraser et de les mettre en préface de la bouche, ou de les diluer dans l’eau.

De nombreux livres homéopathiques donnent la quantité, la fréquence et la puissance du primitif, de la maladie, du symptôme, de la taille du bétail ou du remède.

C’est impertinent. Comme indiqué précédemment, le montant n’a pas d’importance et la fréquence est dictée par votre évaluation.

Parce que les gens s’attendent à ce qu’on leur dise une quantité, il est facile de leur dire une quantité précise à donner, mais aussi de leur apprendre que ce n’est pas arrogant.

Remèdes à apprendre dans un premier temps: Arnica, Hyménoptère, Ledum, Hypericum, Nux vomica, Caulophyllum, Rhus tox, Phosphore, Soufre et Pulsatilla.

livres choisis – Médecine homéopathique pour chiens et chats ; Traitement homéopathique des petits animaux – Jour; Votre chien et l’homéopathie – et The Organon, édition VI – Hahnemann traduit par O’Reilly.

Faire correspondre les symptômes

L’homéopathie chat correctement appliquée peut être un système de médecine remarquable et sûr, qui a l’avantage d’être sûr et sans effets secondaires.

Les remèdes peuvent être utilisés pour traiter toute sorte d’instinctif de tout âge sans crainte de nuire.

Cependant, la clé de l’utilisation réussie de l’homéopathie consiste à faire correspondre les symptômes de l’infatigable à l’image des symptômes du remède, aussi précisément que conditionnel.

Plus le remède correspond aux symptômes de l’infatigable, plus l’intérêt de voir une réponse est probable.

Si le mauvais remède est donné, rien ne se passe tout simplement.

Entretien et stockage

Les remèdes homéopathiques sont disponibles sous diverses formes, généralement des liquides, des comprimés, des granulés ou des poudres.

En tant que médicaments «sous tension», ils nécessitent des soins, une manipulation et un stockage particuliers.

Ils sont facilement désactivés par de fortes odeurs et vapeurs telles que le camphre et le gommier.

Pour cette raison, il est préférable de les tapisser à l’écart de tout produit d’aromathérapie.

L’allégé lumineux, la chaleur et la suppression électromagnétique (par exemple des téléviseurs, des téléphones et des ordinateurs errants) peuvent également les désactiver ou les dépotentiser, les rendant moins sûrs.

Bien conservés, les remèdes se conserveront pendant de nombreuses années (surtout s’ils sont conservés dans du verre) sans perdre leur efficacité.

Sous forme de comprimés, ils ne doivent pas être manipulés car cela peut également les désactiver.

Les remèdes liquides (comme dans la gamme Denes) sont souvent plus faciles à utiliser chez les animaux compte tenu notamment des difficultés de manipulation des comprimés.

Les gouttes de remède peuvent être versées directement dans la bouche de l’instinctif, sur une patte pour être léchées, ajoutées à la nourriture ou même ajoutées à l’eau potable.

Doser votre animal

La gamme Denes de remèdes homéopathiques populaires sous forme liquide peut aider à résoudre un large éventail de problèmes quotidiens.

Le modéré est indépendamment de la race, de l’âge ou de la taille de l’instinctif.

Pour tous les remèdes (sauf Fragaria) le modéré recommandé est:

Pour les problèmes aigus 5 gouttes toutes les 2-3 heures jusqu’à la disparition des symptômes.

les maladies chroniques, administrer 5 gouttes 2 ou 3 fois par jour.

Pour Fragaria, utilisez uniquement le modéré chronique.

Si vous ne savez pas quel modéré utiliser, veuillez nous allumer sur notre service d’assistance téléphonique ou par e-mail pour une aide supplémentaire.

GAMME DENES DE RECOURS HOMÉOPATHIQUES

Remèdes suggérés et leurs utilisations:

1. ARNICA (BANE DE LÉOPARD)

2. ALBUM ARSENICUM (ARSENIC BLANC)

3. BRYONIA (BRYONY BLANC)

4. CANTHARIS (MOUCHE ESPAGNOLE)

5. EUPHRASIE (EYEBRIGHT)

6. FRAGARIA (FRAISE SAUVAGE)

7. HEPAR SULPH (SULFURE DE CALCIUM)

8. NUX VOMICA (ÉCROU POISON)

9. PHOSPHORE (L’ÉLÉMENT)

10. PULSATILLA (FLEUR DU VENT)

11. RHUS TOX (POISON IVY)

12. RUTA GRAV (RUE)

15. SYMPHYTUM (CONFORTABLE)

source:

https://www.denes.com/

https://www.vin.com/

About the Author ()

Commentaire are closed.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *