Comment savoir que un vomissement de mon chat est grave?

chat qui vomit Déposé par
Comment savoir que un vomissement de mon chat est grave

vomissement de mon chat, ou Votre copain à quatre pattes représente le monde pour vous. Croyez-nous, nous l’obtenons.

Nous percevons en outre que vous feriez absolument n’importe quoi pour vous assurer du bien-être et du bonheur de votre chat.

C’est pourquoi il peut être inquiétant lorsque celui que vous aimez enfant à fourrure commence à vomir de nulle part.

Vous leur donnez les meilleurs repas accessibles, surveillez leur bien-être et faites tout ce que vous pouvez pour les maintenir hors de portée …

alors pourquoi vomissent-ils?

Dans cet article, nous clarifierons la multitude de causes pour lesquelles votre chat pourrait également vomir et vous laisserons comprendre quand il est temps d’amener votre copain félin chez le vétérinaire.

Tous les vomissements ne doivent pas déclencher une panique complète. Néanmoins, il est vital pour les propriétaires d’animaux de compagnie de savoir quand ils doivent agir rapidement, car les vomissements sont généralement une indication qu’une chose extrêmement critique doit être abordée.

Variétés de vomissements

Premièrement, il existe deux types de vomissements qui peuvent aider votre vétérinaire à décider du déclencheur sous-jacent et de la meilleure méthode pour traiter le problème.

Ces deux variétés sont des vomissements aigus et des vomissements persistants.

Le vomissement aigu fait référence à un épisode soudain de vomissement et dure 1 à 2 jours. Les chats souffrant de vomissements aigus ne produisent souvent aucun autre signe.

Les vomissements continus se réfèrent à des vomissements continus. Les chats avec des vomissements persistants vomiront plus de 1 ou 2 fois par jour et produiront d’autres signes, comme des maux de ventre, une perte de poids et le désespoir.

Causes des vomissements aigus de chat

Les causes sous-jacentes des vomissements aigus varient de mineures à extrêmes.

De ce fait, il est vital pour les propriétaires d’animaux de compagnie de connaître ces causes et d’agir en conséquence.

Causes diététiques pour le vomissement de chat

Le plan alimentaire est probablement la cause la plus fréquente des vomissements.

De nombreux repas pour chats comprennent des sous-produits animaux fondus, similaires aux os et aux organes variés, qui n’entrent pas dans la chaîne humaine.

Vous pourriez vous demander pourquoi votre chat consomme des repas qui ne sont pas sûrs pour les gens.

Parce qu’il semble que ces sous-produits animaux peuvent ajouter des vitamines vitales et des protéines saines au régime alimentaire d’un chat.

Néanmoins, au cas où votre chat pourrait vomir s’il a pris la peine de digérer ces sous-produits.

De plus, un changement soudain de régime alimentaire pourrait provoquer des vomissements chez le chat, ainsi que de la diarrhée. Lorsque vous changez les repas de votre chat, il est très important d’aller lentement.

Il est utile de commencer par mélanger une petite quantité de nouveaux repas dans les repas précédents, puis d’augmenter lentement la quantité de repas récents jusqu’à ce que votre chat consomme uniquement les nouveaux repas.

Au total, il est essentiel de donner à votre copain félin un plan alimentaire de qualité supérieure avec des substances simplement digestibles, ainsi que d’apporter des modifications progressives au plan alimentaire, pour éviter de perturber l’abdomen de votre chat.

lait

De nombreux propriétaires de chats vont au-delà du passé en ce qui concerne l’alimentation de leurs associés félins, des repas excessifs de haute qualité et bien équilibrés (et nous vous en félicitons).

Néanmoins, il est très important de reconnaître que les gâteries pour chats sont tout aussi vitales pour maintenir un plan de nourriture pour chats de qualité supérieure.

Découvrez le sac de friandises pour chats que vous pourriez avoir dans votre placard. Apprenez des substances.

Les émulsifiants, les tensioactifs, les colorants, le propylène glycol, le FDC cramoisi (et autres).

sont des composants et des conservateurs qui peuvent entraîner une irritation du tractus gastro-intestinal et, par la suite, des vomissements.

Enfin, le lait. La plupart des animaux engloutiront le lait s’il est placé à l’entrée d’eux. Pour les chats, il est essentiel que ce soit du lait de chat.

Votre chat n’aurait pas les enzymes nécessaires pour décomposer les sucres du lait dans le lait de vache.

De ce fait, des points gastro-intestinaux secondaires similaires aux vomissements sont susceptibles de se développer si un chat boit du lait de vache.

Consommer trop vite

Les chats qui mangent comme si c’était leur dernier repas sur terre sont beaucoup plus vulnérables aux vomissements. En quadrupède (se promenant sur 4 pattes), votre chat a un œsophage positionné horizontalement.

Au cas où votre chat aurait mangé trop peu de temps, il pourrait régurgiter des repas complets et non digérés, même après un certain nombre de minutes.

C’est parce que les repas avalés peuvent être sauvegardés dans l’œsophage comme substitut du passage au moyen d’un petit sphincter à l’abdomen.

Aidez votre chat à ralentir lorsqu’il mange.

Par exemple, donnez à votre chat uniquement de petites portions de repas à la fois pour l’empêcher de consommer son repas complet en une seule mastication.

De plus, si vous avez un certain nombre de chats, surveillez-les au moment des repas pour permettre à un chat de ne pas consommer pour 4 chats.

Si c’est le cas, vous serez plus loin de nourrir vos félins dans des pièces séparées.

Permettre à chaque chat d’avoir une vingtaine de minutes de consommation détendue peut également aider à ralentir ses habitudes car il ne ressentira pas vraiment que s’il ne mange pas, une autre personne le fera.

La gestion des portions peut également aider à arrêter les problèmes de poids, ce qui en retour aide à empêcher les points de bien-être supplémentaires de croître.

Consommer produit étrange

Si les chats ne sont pas capables de digérer le lait d’une espèce unique, vous pourriez certainement être certain qu’ils ne semblent pas capables de digérer notre corps comme des jouets et des boules de poils qui pénètrent dans leur système.

Heureusement, la plupart des chats ne sont pas comme des chiens, qui mangeront absolument tout ce qui est en vue (bien que certains le fassent néanmoins).

Néanmoins, les chats sont identifiés pour se nettoyer systématiquement.

Dans le cas où votre chaton a une fourrure longue et époustouflante, vous pouvez intervenir et aider au toilettage.

Le toilettage quotidien est bénéfique pour les chats à poils longs, tandis que les chats à poils courts peuvent se débrouiller avec le toilettage hebdomadaire.

De plus, si dans le cas où vous avez une famille multi-chat, permettez à un chat de ne pas toiletter tout le monde.

Le léchage fixe se termine par des boules de poils.

Le tractus gastro-intestinal de votre félin n’est pas conçu pour traiter toute la fourrure. Ainsi, des vomissements se produisent.

En tant que propriétaires d’animaux nous-mêmes, nous savons tous que vous n’avez pas besoin de revenir à la maison pour une boule de poils vomie sur le sol.

Si vous n’êtes pas sûr au cas où votre chat vomirait de boules de poils, examinez le vomi pour les bouchons cylindriques.

Si vous voyez ces bouchons, vous pourriez être assez certain que les boules de poils provoquent des vomissements.

La mère et le père de l’animal peuvent aider à arrêter les boules de poils en incluant un peu de fibres (citrouille en conserve, psyllium sans saveur) dans le régime alimentaire du chat.

Il facilitera le transfert des cheveux consommés au moyen du tube digestif très rapidement.

Toxines ou composés chimiques

L’ingestion de poisons ou de composés chimiques peut provoquer des vomissements. L’empoisonnement entraîne généralement des vomissements soudains et extrêmes chez les chats.

De nombreux félins vomissent occasionnellement, certains plus gros que d’autres.

Néanmoins, au cas où votre chat ne vomirait pas parfois de façon typique et vomit soudainement, pensez au risque qu’il ait ingéré une chose toxique.

Les propriétaires d’animaux ne pouvaient pas remarquer que de nombreuses végétations familiales fréquentes sont extrêmement toxiques pour les chats.

Dans le cas où votre chat est particulièrement désireux de se déplacer dans votre végétation, pensez à acheter de l’herbe de blé (herbe à chat), ce qui pourrait présenter à votre chat de bons avantages alimentaires.

Prenez le temps d’analyser quelle végétation est toxique pour les chats et vous devez absolument les retirer de votre maison.

Les composés chimiques présents dans les herbicides, les pesticides et les nettoyants familiaux peuvent provoquer des vomissements aigus et rapides en cas d’ingestion.

Dans le cas où votre chat a consommé l’une de ces marchandises, quelle que soit sa taille, il est crucial que vous appeliez simplement la ligne d’assistance téléphonique de gestion des poisons ASPCA au 1-888-426-4435.

Un consultant sera prêt à vous aider au moyen des étapes suivantes.

Des parasites intestinaux

Des vomissements aigus seront également une indication d’un parasite intestinal. Les parasites intestinaux peuvent être transmis au moyen d’eau contaminée ou d’une alimentation contaminée.

Les parasites intestinaux sont fréquents chez les chats, certaines populations de chats ayant un prix de prévalence aussi élevé que 45%.

L’infestation parasitaire peut également déclencher de la diarrhée, de l’anémie et des points faibles, augmentant le risque de différentes infections. Les parasites intestinaux privent en outre le corps de vitamines vitales.

Par exemple, les chatons atteints de parasites intestinaux peuvent prendre la peine de prendre du poids car ils ne disposent pas de suffisamment de vitamines pour aider à acquérir du poids sain.

Enfin, certains parasites gastro-intestinaux présents chez les chats, similaires aux vers ronds, peuvent avoir un effet sur les humains.

De ce fait, un plan de pronostic et de thérapie correct est extrêmement vital pour empêcher ces parasites d’être transmis au propriétaire du chat.

Les parasites intestinaux englobent:

Giardia.

Ténias.

Ankylostomes.

Trichures.

Toxoplasma.

Vers ronds.

Isospora sp. (coccidies).

Une fois de plus, un pronostic bien choisi et un traitement applicable sont primordiaux pour traiter avec succès les parasites intestinaux.

Insuffisance rénale aiguë et insuffisance hépatique aiguë

Un dysfonctionnement des organes responsables du nettoyage – le foie et les reins – pourrait provoquer des vomissements chez les chats.

Dans ces circonstances, les vomissements sont généralement considérés comme un symptôme non spécifique, ce qui signifie que les vomissements ne sont tout simplement pas directement liés à une insuffisance rénale ou hépatique.

Néanmoins, en raison de la gravité de cette défaillance, il est essentiel que votre vétérinaire vérifie la performance des organes pour exclure tout problème potentiel.

Irritation gastro-intestinale

Si vous regardez la raison de base de nombreuses maladies, vous pouvez découvrir un facteur principal fréquent: l’irritation. L’irritation des organes principaux, ainsi que de la vésicule biliaire, du petit intestin et du côlon, peut provoquer des vomissements.

Néanmoins, les vomissements et la diarrhée ne sont parfois que la pointe de l’iceberg par rapport à l’irritation. L’irritation est directement liée à des affections similaires à la plupart des cancers.

Pour arrêter l’événement de points de bien-être extrêmement extrêmes, il est essentiel qu’un propriétaire de chat demande à son vétérinaire de déterminer la raison sous-jacente de l’irritation gastro-intestinale.

Une infection bactérienne du tractus gastro-intestinal.

Un autre motif potentiel de vomissement aigu est une infection bactérienne dans le tractus gastro-intestinal.

Comme les gens, les chats ont un micro-organisme sain et régulier qui réside dans leur intestin et aide à la digestion et à l’absorption des nutriments.

Néanmoins, en cas de prolifération de micro-organismes «dangereux» en raison d’une infection, les caractéristiques intestinales traditionnelles sont significativement affectées, principalement en cas de diarrhée et de vomissements.

Alors que de nombreuses infections bactériennes du tractus gastro-intestinal disparaissent en quelques semaines, nous préconisons la recherche d’un traitement vétérinaire pour la raison sous-jacente de l’infection, car elle pourrait apparemment refaire surface si elle n’était pas traitée de manière appropriée.

De plus, il est très important de surveiller le poids et l’hydratation de votre chat car l’infection disparaît.

chat qui vomissement du Bile

Le vomi jaune et mousseux que vous pourriez découvrir est appelé bile. Les chats vomissent de la bile lorsque la bile pénètre dans l’abdomen et provoque une irritation. Les vomissements bilieux surviennent généralement sur l’abdomen vide tôt le matin ou tard le soir.

Si des vomissements bilieux surviennent aussitôt, ce n’est apparemment pas un déclencheur d’alarme.

Néanmoins, si le vomissement de votre chat continue à être jaune et mousseux, emmenez votre chat chez votre vétérinaire pour un pronostic correct.

Pancréatite

Les vomissements aigus du chat peuvent être un symptôme d’irritation du pancréas, appelé pancréatite. La pancréatite peut généralement progresser assez rapidement et rendre les chats extraordinairement en mauvaise santé. S’il est attrapé tôt, cependant, il peut être manipulé sans aucune blessure éternelle à l’organe.

Encore une fois, un pronostic correct expliquant pourquoi les vomissements se produisent est essentiel.

Mettre en place une nausée opératoire

Après une intervention chirurgicale, de nombreux chats souffriront de nausées et de vomissements aigus. Dans ces circonstances, chaque signe disparaîtra car les médicaments et l’anesthésie du système de votre chat débusqueront.

Votre vétérinaire pourrait vous prescrire des médicaments antinauséeux pour aider votre chat à guérir plus rapidement et à conserver une envie saine de nourriture.

Il existe en outre des méthodes holistiques pour soulager les nausées et vomissements postopératoires. Plus que ça dans une minute!

Médicaments sûrs

Enfin, certains médicaments peuvent par conséquent déclencher des vomissements aigus.

Si le traitement qui inflige les vomissements est destiné à une situation persistante, vous devrez peut-être discuter avec votre vétérinaire des options alternatives possibles.

Des vomissements continus peuvent entraîner des circonstances différentes, similaires à une irritation de l’œsophage et du tractus gastro-intestinal.

Causes des vomissements continus du chat

Nous devons être sûrs que nos lecteurs perçoivent qu’aucun type de vomissement n’est pris en compte pour être régulier, indépendamment de ce que vous aurez entendu.

Certaines causes derrière les vomissements sont beaucoup moins extrêmes que d’autres, mais aucun vomissement ne doit être complètement oublié.

En cas de vomissements persistants, les propriétaires d’animaux doivent être en état d’alerte excessive, car des vomissements continus peuvent signifier une situation médicale non résolue.

Causes diététiques

L’intolérance aux repas et les symptômes d’allergie aux repas peuvent provoquer des vomissements persistants.

Les propriétaires d’animaux domestiques ne pouvaient pas remarquer que leurs chats et leurs chiens bien-aimés pouvaient développer des symptômes d’allergie identiques à ceux des gens.

En fait, les symptômes d’allergie aux repas sont parfois la raison sous-jacente des vomissements du chat qui se produisent par intermittence sur une période de temps prolongée.

Dans le cas où votre chat a des plages de vitalité régulières, a un poids sain et ne semble pas en mauvaise santé, mais vomit à l’occasion, vous devrez peut-être vérifier s’il a développé ou non une allergie alimentaire.

Au fil du temps, le système digestif d’un chat peut devenir délicat pour un ingrédient (souvent une protéine) et véritablement déclencher une réponse immunitaire en opposition à cet ingrédient.

Cette réponse peut enflammer le tube digestif et entraîner probablement des symptômes d’allergie alimentaire.

L’éradication de la protéine

incriminée du plan alimentaire est l’un des meilleurs moyens d’arrêter les vomissements en raison des symptômes d’allergie aux repas.

Un essai d’élimination des repas, qui est un cours prolongé et généralement coûteux, aidera votre vétérinaire à décider quelle protéine inflige les symptômes d’allergie aux repas de votre chat.

Enfin, de nombreux spécialistes holistiques sur le sujet préconisent un plan alimentaire adapté aux espèces, non cuit, si possible. Nous vous recommandons de parler à votre vétérinaire concernant les besoins de votre chat en particulier.

Maladie inflammatoire de l’intestin.

La maladie inflammatoire de l’intestin (MII) provoque des vomissements persistants chez les chats. L’IBD contient des circonstances comme la gastrite, la pancréatite, l’entérite et la colite.

Les MII peuvent entraîner des sanctions bien plus critiques si elles ne sont pas traitées de manière appropriée. Les circonstances susmentionnées sont directement liées à une irritation persistante du tractus gastro-intestinal.

À première vue, des vomissements persistants chez les chats peuvent être un symptôme de la plupart des cancers gastro-intestinaux.

Vous pourrez voir pourquoi il est si vital de déterminer la raison précise des vomissements persistants. Une reconnaissance et un pronostic précoces peuvent sauver la vie de votre chat.

Empoisonnement continu par toxicité

Comme les vomissements aigus, les vomissements persistants seront également attribuables à un empoisonnement. Néanmoins, avec des vomissements persistants, le déclencheur sous-jacent pourrait être plus difficile à localiser.

En cas de vomissements aigus dus à la toxicité, le composant toxique n’est consommé que peu de temps avant le vomissement.

En cas de vomissements persistants dus à la toxicité, le composant toxique est consommé (ou inhalé) en petites quantités pendant une période prolongée.

Une raison standard derrière l’empoisonnement persistant vient du plomb, qui affecte les personnes et les animaux de compagnie.

Obstruction intestinale

L’obstruction intestinale résulte de l’accumulation de solides et de liquides ingérés dans le tractus intestinal. Pour atténuer l’accumulation, votre chat pourrait vomir par intermittence sur une période de temps prolongée.

L’obstruction intestinale peut se produire pour un certain nombre de causes, allant de l’ingestion physique internationale à des causes extrêmement extrêmes comme une tumeur ou des hernies.

L’obstruction intestinale résulte de l’accumulation de solides et de liquides ingérés dans le tractus intestinal. Pour atténuer l’accumulation, votre chat pourrait vomir par intermittence sur une période de temps prolongée.

L’obstruction intestinale peut se produire pour un certain nombre de causes, allant de l’ingestion physique internationale à des causes extrêmement extrêmes comme une tumeur ou des hernies.

Problèmes neurologiques

Les problèmes neurologiques chez les chats peuvent se développer en raison de causes telles que des dommages et une infection. Les problèmes neurologiques ont généralement un symptôme principal fréquent: des vomissements persistants.

Les chats ayant des problèmes neurologiques ont le potentiel de vivre de longues vies, cependant à condition qu’un pronostic correct soit établi et qu’un plan de thérapie soit développé.

Parasites

Une infestation parasitaire intestinale prolongée qui n’est pas rapidement reconnue et traitée peut entraîner des vomissements persistants.

Les parasites doivent être reconnus et traités par votre vétérinaire. S’il n’est pas traité, les vomissements persistants constituent le moindre de vos soucis.

D’autres signes à rechercher

Dans de nombreuses circonstances, les vomissements sont considérés comme un symptôme non spécifique, ce qui rend difficile le diagnostic d’un dysfonctionnement uniquement en présence de vomissements.

Heureusement, il existe différents indicateurs médicaux à rechercher avec les vomissements de chat:

La diarrhée.

Perte de poids.

Déshydratation.

Vomi sanglant.

Diarrhée sanglante.

Envie de manger réduite.

Léthargie et point faible.

Fluctuation de la consommation d’eau.

De plus, les propriétaires d’animaux domestiques doivent surveiller la fréquence des vomissements et quand cela se produit (par exemple, après avoir consommé, être en plein air)

Quand prendre rendez-vous avec un vétérinaire

Si vous découvrez l’un des signes susmentionnés, vous devez penser à certaines choses.

Votre chat est-il antérieur? Comment se porte le bien-être général de votre chat? Y a-t-il une probabilité qu’ils aient ingéré une chose toxique? Depuis combien de temps votre chat vomit-il (plusieurs semaines, tout de suite, et ainsi de suite)?

Nous considérons fermement qu’il est plus élevé d’être en sécurité que désolé par rapport à celui que vous aimez le compagnon à quatre pattes. Encore une fois, aucun vomissement ne doit être considéré comme « régulier ».

Si au cas où vous auriez des raisons de penser que les vomissements de votre chat sont une indication d’une chose extrêmement extrême, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Thérapie pour les vomissements de chat

Parfois, la thérapie contre les vomissements de chat contiendra la rétention de repas et d’eau jusqu’à ce que les vomissements se soient arrêtés.

Ensuite, la mère et le père de l’animal de compagnie doivent être invités à réintroduire lentement l’eau, après quoi un plan alimentaire fade.

Cette thérapie est néanmoins uniquement destinée aux vomissements.

Il est essentiel que les propriétaires d’animaux de compagnie découvrent ce qui inflige le vomi afin que la première difficulté soit gérée aussi bien.

Arrêter les vomissements de chat

Dans de nombreuses circonstances, les vomissements du chat peuvent être évités.

Des modifications faciles, similaires à l’alimentation d’un repas de chat de qualité supérieure qui ne contient pas de protéine allergisante et garantissant que toute végétation toxique et tout composé chimique sont éloignés de votre maison, sont de bonnes méthodes pour commencer.

Une fois de plus, l’arrêt des vomissements dépendra du déclencheur sous-jacent.

Nous savons tous que votre compagnon félin représente le monde pour vous et se rendre compte qu’une chose n’est pas assez appropriée peut être extrêmement éprouvant pour un père ou une mère de compagnie adorée.

La première étape consiste à reconnaître tout changement aussi rapidement que possible.

Plus tôt un symptôme comme des vomissements est observé, plus tôt un pronostic et un plan de traitement applicable peuvent commencer.

Nous espérons sincèrement que votre copain à quatre pattes se sentira plus vite rapidement!

source:

https://www.honestpaws.com/

About the Author ()

Commentaire are closed.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *