Chat qui vomit souvent

chat qui vomit Déposé par

un chat qui vomit souvent, Il est irrégulier pour un chat qui vomir chaque jour et même plusieurs fois par mois. Si votre chat vomit souvent, cela peut provenir d’une situation facile qui rappelle les boules de poils. Cela pourrait indiquer que votre chat a mangé une substance toxique ou souffre d’une maladie grave. Peu importe le but que vous regardiez, consultez votre vétérinaire aussi rapidement que possible. Un examen intensif peut fournir une analyse correcte et fournir des choix thérapeutiques.

Attention

Si vous pensez que votre chat (ou n’importe quel animal de compagnie) a mangé une chose toxique, nommez immédiatement votre vétérinaire.

De nombreuses circonstances et circonstances poussent les chats à vomir à plusieurs reprises. Il peut s’agir d’un facteur passager ou d’une indication d’une préoccupation critique en matière de bien-être. L’important pour corriger la difficulté est d’établir le déclencheur.

Consommer trop vite

Un déclencheur bénin réalisable pour des vomissements fréquents est que votre chat mange une quantité excessive de repas, trop rapidement. Cela peut arriver à tout chat sain. Vous découvrirez que votre chat vomit des repas à peine digérés ou non digérés immédiatement après avoir consommé.

Réactions allergiques

Les allergènes alimentaires les plus typiques chez les chats sont le bœuf, le poisson et la poule. Différentes substances peuvent également entraîner des symptômes d’allergie. Les chats souffrant d’allergies alimentaires sont traités avec des régimes alimentaires particuliers contenant des substances qu’ils n’ont pas découvertes plus tôt.

Les vomissements soudains peuvent également être attribuables à un empoisonnement, qui est une urgence. Il existe un certain nombre de sources de poisons dans la maison commune:

L’éthylène glycol

est un ingrédient toxique de l’antigel. Il est attrayant pour les chats et les chiens en raison de ses goûts sucrés. Les indicateurs d’empoisonnement comprennent les nausées et les vomissements. Sélectionnez l’antigel au propylène glycol.

Différentes toxines pour la maison et la cour:

1 Les médicaments à usage humain, les nettoyants toxiques, les pulvérisations d’insectes et les sprays pour la cour et l’arrière-cour destinés à réguler les mauvaises herbes et les ravageurs ont tous le potentiel d’empoisonner vos animaux de compagnie.

Repas et gâteries pour chats rappelés:

Lorsque l’information sur le rappel d’un repas pour animaux de compagnie est interrompue, découvrez. Certains souvenirs sont à la suite des repas héberge des toxines nocives. Renseignez-vous sur les fabricants de repas concernés, puis vérifiez pour vous assurer que vous n’en avez pas dans votre maison. S’il vous arrive de le faire, respectez les instructions de rappel et éliminez-le instantanément.

Maladie inflammatoire intestinale féline

La maladie intestinale inflammatoire féline est une autre explication des vomissements.1 Elle s’accompagne normalement de diarrhée et de perte de poids. Cette maladie peut survenir n’importe où dans le tractus intestinal d’un chat, avec l’abdomen (gastrite), le petit intestin (entérite) ou l’intestin massif (colite).

Pancréatite

La pancréatite est une irritation du pancréas, qui fait partie des méthodes endocriniennes et digestives. Les chats atteints de pancréatite présentent des vomissements, de la léthargie, de la diarrhée, de la fièvre et une réticence à boire de l’eau ou à manger.

Maladie rénale persistante

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est fréquente chez les chats âgés. Les reins filtrent les déchets du sang. Ils stabilisent les vitamines et jouent un rôle dans le contrôle de la tension artérielle. Les indicateurs de CKD englobent les vomissements, la léthargie, la diarrhée, la perte de poids et la consommation d’eau élevée. Alors que l’IRC est une maladie évolutive, une intervention précoce peut entraîner des résultats plus élevés.

Diabète félin

Le diabète est une autre maladie endocrinienne. Comme pour la pancréatite, les vomissements sont une norme et parfois l’un des nombreux premiers indicateurs, une chose est incorrecte. Différents indicateurs englobent une soif élevée, la famine et la miction en plus de la réduction de poids et de la faiblesse musculaire.

Hyperthyroïdie

Des vomissements fréquents ainsi qu’une forte envie de nourriture et de perte de poids sont également des indicateurs d’hyperthyroïdie ou d’une glande thyroïde hyperactive, qui fait partie du système endocrinien.1 Vous pouvez également rechercher des indicateurs rappelant l’irritabilité, la diarrhée, le point faible et l’extrême la soif. De plus, la fourrure de votre chat peut sembler ne pas être soignée de façon régulière.

Lipidose hépatique

La lipidose hépatique est souvent appelée «maladie du foie gras». Bien qu’il ne s’agisse pas d’une explication majeure des vomissements, des vomissements persistants peuvent entraîner une lipidose hépatique. Cette maladie pourrait être mortelle. Néanmoins, il est généralement réversible, à condition qu’il soit rapidement identifié et manipulé.

Boules de poils

Bien que les boules de poils soient fréquentes chez les chats, elles ne rient pas. Les boules de poils qui ne sont pas vomies peuvent provoquer une occlusion intestinale.1 Une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer l’obstruction.

Remède

Si votre chat vomit pendant 2 jours consécutifs, nommez votre vétérinaire. Ils peuvent décider si votre chat doit être examiné. Vous pourriez être en mesure de traiter avec votre chat à la maison.

Le traitement des vomissements de votre chat repose sur le déclencheur sous-jacent.1 Par exemple, le traitement de la maladie inflammatoire intestinale féline contient un remède. Si votre chat souffre en outre d’allergies alimentaires, il souhaite un plan de perte de poids à ingrédients limités. Dans le cas où votre chat souffre d’une maladie rénale, votre vétérinaire pourrait préconiser un remède contre la tension artérielle et une consommation croissante de liquide. L’hyperthyroïdie peut être traitée par une intervention chirurgicale, un remède ou de l’iode radioactif.

Votre vétérinaire vous informera à travers les choix et vous aidera à faire un choix éclairé basé principalement sur les besoins particuliers de votre chat.

Découvrez comment soulager vomissement

Vous pouvez également prendre des mesures pour aider à arrêter ou à réduire la fréquence des vomissements chez votre chat:

Si votre chat mange trop rapidement, essayez de ralentir les problèmes. Nourrissez de petits repas fréquents. Fournissez les repas sur une assiette en papier légèrement dans un bol. Les mangeoires informatisées distribuent une certaine quantité de repas à la fois.

Si votre chat vomit malgré tout après avoir consommé trop vite, mettez un objet non comestible (par exemple une balle de golf) dans son bol. Cela oblige votre chat à manger à travers l’objet pour choisir les repas. La chose doit être claire et suffisamment grande pour que votre chat ne puisse pas l’avaler.

S’il vous arrive de soupçonner des symptômes d’allergie aux repas, un changement de plan de perte de poids est le cas. Discutez avec votre vétérinaire de choix totalement différents. N’oubliez pas d’apprendre la liste des ingrédients rapidement.

Les examens vétérinaires de routine 

sont de glorieuses mesures préventives pour les problèmes de bien-être. Votre vétérinaire peut diagnostiquer des circonstances médicales dès les premiers niveaux. Cela donne à votre chat le meilleur pronostic.

Pour prévenir le potentiel d’empoisonnement, conservez les substances chimiques toxiques, les médicaments et les autres produits probablement dangereux hors de votre animal. Gardez à l’esprit que les chats sont curieux et peuvent entrer ou rebondir dans des choses que vous ne soupçonnerez pas. Assurez-vous qu’il n’y a pas de déversement d’antigel dans votre plancher de stockage ou votre allée. Gardez votre chat hors du stockage. À l’abri des animaux domestiques, votre propre maison est courante.

Pour prévenir les boules de poils, brossez votre chat et empêchez-le de trop toiletter. L’utilisation fréquente d’une brosse à chat de haute qualité ou d’un logiciel de décorticage peut faire beaucoup pour arrêter une urgence vétérinaire. Vous pouvez également vous efforcer de manger des boules de poils qui contiennent des fibres supplémentaires. Bien que les laxatifs puissent aider à transférer les boules de poils plus facilement via le tube digestif, il n’est pas avantageux de donner à votre chat un laxatif sans l’approbation et la supervision d’un vétérinaire.

Quand dois-je être impliqué?

Au cas où votre chat vomirait un certain nombre d’occasions par jour, s’il y a du sang dans le vomi, au cas où votre chat serait torpide, perdrait quelques kilos ou ne consomme pas, j’aime recommander de prendre votre chat chez le vétérinaire aussi rapidement que possible.

Souvent, un chat qui vomit plusieurs fois par mois n’est pas une priorité. Si votre chat vomit ou régurgite plus souvent que vous ne le pensez, j’aime recommander d’en discuter avec votre vétérinaire.

About the Author ()

Commentaire are closed.